Suites et fins, de Jean-Loup Chiflet

  • 0
  • 9 juin 2008
Si vous avez raté le début. Jean-Loup Chiflet est l'auteur de plusieurs dizaines d'ouvrages souvent des livres avec des mots dedans. Cet amateur des mots a été révulsé par la décision des héritiers de Margaret Mitchell d'autoriser la publication d'une suite à Autant en emporte le vent, « même si c'est vrai qu'aux Etats-Unis on paie des impôts et qu'il faut bien vivre ». Il trouve que que l'on parle déjà beaucoup de la météo à la télévision et que Evelyne Dhelia cache trop souvent la Bretagne sur la carte. Et que c'est bien en fait car pour vivre heureux, vivons cachés. Au début du livre, l'auteur nous raconte par le détail le début d'un ouvrage en relatant l'histoire avec distance. Puis dans une deuxième partie de chaque chronique il raconte la suite des aventures de nos héros si leur vie littéraire s'était poursuivi. Il continue cet aller-retour pendant les 40 chroniques qui composent le livre dans une sorte de revisitation, je vous disais qu'il aimait les mots même les nouveaux de la famille des néologismes, du mythe de Sisyphe d'Albert Camus. "Aujourd'hui Margaret Mitchell est morte"..

 

Suite et fin. Jean-Loup, c'est son prénom comme Sulitzer mais plus solitaire dans l'écriture, est horrifié de voir que son livre sur les Suites et Fins va être adapté au cinéma. Johnny Hallyday y deviendrait, cela fait beaucoup de y mais c'est le cynéma, une sorte de justicier des temps modernes littéraires et soufflerait la fin des histoires au quidam installé sur les bancs publics occupé à se frotter à la littérature dans les parcs parisiens ombragés par cette journée d'été dont on peut quand même dire qu'elle tardait à venir, qui ? La journée d'été. Où ? Complément circonstanciel de lieu. Piqué au vif par les critiques acerbes sur cette adaptation cinématographique, Jean-Loup créé une maison d'éditions où il publierait « toutes les histoires qu'il a dans la tête ». Ce qui fait très peur aux arbres des forêts scandinaves déjà saignées à blanc par les livres de cette graphomane d'Amélie Nothomb.

… Suites et fins, de Jean-Loup Chiflet. Chiflet&Cie. 10 euros. En vente chez Dialogues.

On peut aussi lire « Un si gentil petit garçon », du même auteur, qui est un très joli livre avec de vrais moments de tendresse à l'intérieur.

 

 

Partager