Vis-ta-vie avec ma Wii Fit

  • 0
  • 28 avril 2008

          Dring, dring.

          Ouais, c’est bon j’arrive. Mais qui cela peut bien être. On attendait quelqu’un ?*

          Coucou

Hallucination. A la porte, trois avatars Mii cherchent à entrer chez moi. Ils ressemblent étrangement à des gens que je connais.

          Allez-y. Ne vous gênez pas

Ils ne se gênent pas et s’installent dans le sofa. Je dis pas canapé, sofa cela fait plus cosy. Je me réinstalle à mon plateau de travail et enroule sous leurs yeux ébaubis des dizaines de cerceaux au Hula Hop super Pro. Nul ne peut retenir cette fièvre sportive. Direction, le saut à ski où je manque d’atterrir dans la foule dévié par les vents dominants, je tutoie les étoiles, é-toi-les. Déchaussé, je me retire au camp des loges montrer aux joueurs du PSG la manière pour ne pas descendre, deux ou trois centaines de têtes, évite leurs lancers de prime de maintien, de bien pleines valises, et me voilà à descendre de la Wii Fit au rythme du step. En descendant puis remontant en cadence sur la machine, j’aperçois par le fenêtre mes voisins. Ils sont tous là, ils sont tous venus. Je les salue de la main et manque de trébucher tant la cadence est soutenue. Ils me retournent mon salut par un simple geste de l’index tournant sur lui-même et dirigé vers le front. C’est important un bon voisinage.

Un marathon sur place

Trève de plaisanterie. Le tour de l’île m’attend. Je viens de les débloquer en passant six heures de rang sur le plateau. Le plateau ? La Cordillère des Andes oui. J’enchaîne les côtes, même pas peur, je double le moniteur. Il se traînasse. Les jeux vidéos c’est pas pour plaisanter. J’accélère, je dépasse ma télévision dans laquelle je manque de trébucher. Emporté par l’élan, me voici au rayon boxe. Je tape, retape, c’est interdit, tape encore. Le mulet explose. Un peu de tendresse pour finir avec la position du roi soleil. Du yoga. Deux ou trois milles assouplissements et me voilà fin prêt. Je m’étire touche un corps qui grogne. Un réveil sonne. La sueur me moite. ** Je me redresse. Les courbatures se font sentir. C’était pourtant marqué sur la notice : faire du sport avant de vous endormir peut troubler la qualité de votre sommeil.

 

* On connaît tous quelqu’un qui récite cette maxime avant d’ouvrir la porte.

** Du verbe moiter, devenir moite. Je plussoie à ce néologisme.

 wii_fit_salsa.jpg

Une pub qui a sa propre parodie, n'est-ce pas là le début du succès.

http://fr.youtube.com/watch?v=ipTbUynPvWc

Partager

Commentaires

  1. Pour le saut à  ski l’important est de mettre son centre de gravité dans le point bleu indiqué en haut à  droite. Et de ne pas oublier de tendre les jambes arrivé dans la zone rouge. Sinon c’est l’effet boule de neige. Ceci dit c’est très rigolo de se transformer en boule de glace lancée à  pleine vitesse.

    A tester aussi le funambule, jeu débloqué après quelques exploits au step. J’ai frôlé la mort 4 fois…Vidéo à  l’appui. Ne jamais jouer à  la Wii Fit chez des amis après deux coupes de champagne. Ca ruine une réputation.