Poésie. Canzone de la Vita Nuova

  • 0
  • 28 décembre 2012

Lu au hasard du, très bon, livre d’Hervé Le Tellier, « Assez parlé d’amour », une canzone de la Vita Nuova.

 

« Si che volendo far come coloro

che per vergogna celan lor mancanza

di fuor mostro allegranza

e dentro da lo core struggo e ploro »

 

Des vers italiens qui veulent dire en français :

« Aussi, pour faire comme ceux

qui, par honte, cachent ce qui leur manque,

au-dehors je feins allégresse

mais au fond de mon coeur je suis rongé de pleurs »

Partager