Je ne crains plus personne en Harley Davidson

  • 0
  • 19 janvier 2012

Brigitte Bardot a popularisé comme personne, en France la Harley Davidson avec la chanson écrite pour elle par Serge Gainsbourg. Les apparitions de cet engin motorisé dans les films, on pense bien entendu en premier lieu à  Easy Rider, témoignent du caractère culte de cette moto qui est bien plus qu’un engin à  moteur, un véritable art de vivre. Il est possible désormais de se rapprocher de cet objet culte en le construisant soi-même, en miniature cela va de soi.

La société Altaya propose une nouvelle collection par l’intermédiaire de la construction de la Harley-Davidson® FLSTF Fat Boy à  l’échelle 1:4, ce qui est déjà  pas si mal, avouons-le. Quelques éléments de détail permettent de se rapprocher du mythe : Indicateurs, lumières de frein et clignotants lumineux; Compteur de vitesse rétro-éclairé; Allumage avec commandes sur le tableau de bord; Accélérateur avec commandes des gaz sur le guidon, et surtout le son du moteur Harley Davidson d’origine, qui donne à  l’ouïe toute sa raison d’être.


Les pièces sont déjà  colorées, et leur montage est relativement aisé pour permettre aux béotiens du modélisme de trouver chaussures, de motos, à  son pied. Un bien beau bijour à  mettre au pied de son sapin, s’il n’est pas déjà  passé par le composteur, ou bien au milieu du salon pour quelques escapades at home bien venues en ces temps de pluie hivernales.

Partager