Europe. Monet réveille-toi

  • 0
  • 5 juin 2009

europe_flags

Le 7 juin, se dérouleront les élections européennes. Avec un mode de scrutin abscons, les électeurs français semblent de désintéresser de ce scrutin. Le débat qui avait lieu sur le plateau de A vous de juger, l’émission de France 2, était l’occasion d’expliquer les enjeux de ce scrutin et la vision de l’Europe de chacun des interlocuteurs, représentatifs des grands courants en présence dans cette joute électorale. Las. Dans une ambiance de cour de récréation avant d’aller manger les frites le jeudi à  la cantine, les porte-paroles des principaux partis en lice n’ont eu de cesse de s’invectiver, petites phases et critiques assassines en première ligne. De leurs ambitions pour l’Union européenne, on ne saura pas vraiment de quoi il en retourne. Quelques déclarations d’intention, une Europe plus «  juste », plus «  sociale », moins «  injuste », moins «  asociale », plus «  compétitive ».

L’Europe pour les Nuls

On verra dans les jours qui viennent tourner ici et là  les vidéos de l’éclat de voix entre Daniel Cohn-Bendit et François Bayrou, dont les idées pourtant se rapprochent sur ce sujet. Pas besoin d’épiloguer ici. Si ce n’est sur cette désagréable impression qu’avec cet aréopage, un peu fayot parfois avec Xavier Bertrand déclarant que la Turquie n’appartient pas au territoire de l’UE, carte à  l’appui tout en ignorant Malte et Chypre situé au sud du territoire turc, populiste, sur l’agriculture avec Philippe de Villiers, avec «  qui paie ces sondages? », avec Marine Le Pen, un peu à  l’ouest, avec Martine Aubry, transparente, un peu à  l’Est du Tibet pour Jean-Luc Mélenchon, un peu trop dans son rôle pour Olivier Besancenot. Pas facile dans ces conditions de permettre à  un débat serein de se mettre en place.

Alors, l’Europe de la défense? Notre stratégie commune face à  l’impératif environnemental? La ligne directrice pour les règles économiques communes? Quelles politiques pour favoriser l’innovation, la culture du savoir et de la connaissance? Des réponses à  ces questions, nous ne saurons pas grand-chose. Ces élections avaient un arrière-goût de prologue pour l’élection présidentielle. Pour passer une soirée européenne intéressante, il fallait regarder France 3 et un village français que l’on peut revoir en VOD gratuite en cliquant ici. Si le jeu des acteurs n’est pas toujours à  la hauteur de ce que laissaient penser les critiques de l’émission, on se rappelait en tout cas pourquoi l’Europe relève pour nous de la nécessité.

En cadeau-bonux, le film « Home » de Yann Arthus-Bertrand.

http://www.youtube.com/watch?v=NNGDj9IeAuI&eurl=http%3A%2F%2Fwww.gmodules.com%2Fgadgets%2Fifr%3Furl%3Dhttp%3A%2F%2Fhomegadget.googlecode.com%2Fsvn%2Ftrunk%2Fgadget-fr.xml%26nocache%3D0%26lang%3Dfr%26country%3Dfr&feature=player_embedded

Et l’hymne à  la joie :

Partager