Thérapie, de David Lodge

  • 0
  • 29 septembre 2008
Par Mélanie Ongarello
 
 

Résumé :

 

Thérapie est le journal intime de Lawrence « Tubby » Passmore, scénariste d’une sitcom britannique à grand succès. Son monde bien organisé entre travail et vie privée bascule le jour où il commence à éprouver un « Problème Interne du Genou ». Afin de guérir son mal au plus vite, il se lance donc dans diverses thérapies. Mais devant ces insuccès, il sombre peu à peu dans la dépression, accumulant alors difficultés conjugales et professionnelles. Le départ de sa femme et son nouvel engouement pour Kierkegaard (philosophe danois existentialiste) ne font que le confirmer dans son état jusqu’au jour où, excédé et frustré par ses échecs, il tente la thérapie par les aventures sexuelles. Celle-ci n’aura pas l’effet escompté mais le poussera à retrouver son amour de jeunesse partie en pèlerinage qui deviendra en quelque sorte la clef de son rétablissement.

Construction :

 

Ce journal est construit de 4 parties distinctes :

  1. Le journal de Tubby Passmore au moment de la découverte de sa douleur au genou, sa passion soudaine pour Kierkegaard avec qui il se trouve de nombreux points communs puis l’annonce de la décision de sa femme de le quitter.
  2. Les récits de moments récents de la vie de Lawrence vu par différentes personnes (Brett Sutton le moniteur de tennis, Amy la maîtresse platonique de Lawrence, Louise une ex-possibilité d’aventure extra-conjugale, Ollie le producteur, Samantha une jeune scénariste et enfin Sally sa femme). Ces récits sont en fait écrits par Tubby pour sa psychothérapeute.
  3. Le journal de Lawrence au début de sa quête pour retrouver Maureen son amour de jeunesse en Angleterre.
  4. La recherche de Maureen en Espagne et sa longue sortie de dépression.

Analyse :

 

David Lodge nous livre ici à travers les désillusions d’un personnage principal quasi-hypochondriaque, complexé, passif et égocentrique une critique assez acerbe du milieu médical (diverses thérapies qui en fin de compte ne mènent à rien : aromathérapie, thérapie cognitive, analyse comportementale, acuponcture…), du monde de la télévision (show-business, argent, toxicomanie, dépression…), des institutions, de la religion ainsi que du contraste existant entre la misère du monde et la fortune de quelques privilégiés. La dépression est également un sujet phare qui porte à réfléchir sur le bonheur , la sexualité et la monotonie du quotidien. Et tout au long du livre, l’auteur guide le lecteur afin qu’il puisse lui-même trouver la réponse à la question que se pose Lawrence :« Peut-on simplement accepter le désespoir, vivre avec, en être fier, s’en réjouir ? »

 

En vente chez Dialogues

Partager