Contes de la télé ordinaire, de David Abiker

  • 0
  • 1 juin 2008
De David Abiker, on connaît deux ou trois petites choses : sa collaboration à Arrêts sur Images, sa chronique sur France Info, son goût pour les hommes, pouf, pouf. On sait désormais, avec Contes de la télé ordinaire, que son épouse supporte avec une certaine flegme un homme avachi sur son canapé à regarder la télévision dans laquelle il est tombé quand il était petit.

 

– Tu te souviens ? Tu m'as séduite en chantant Love me tender d'Elvis dans un karaoké.

– Et dire qu'au lieu de ça, j'aurais pu faire carrière.

Connard.

Un homme capable de dire cela à sa dulcinée sans qu'elle ne demande le divorce et soit une icône soit un dealer de leçons machistes. Un dealer d'icônes donc. Aujourd'hui 1er juin, demain j'arrête.

Et on rigole tout seul. Enfin, avec son livre. Cela évite l'hôpital psy. Quand il nous invite à un concours de rédaction sur la méthode Cauet, son sosie de supermarché, sans être : ordurier, commercial, misogyne, comique-beauf, vulgaire, dans l'illégalité… Un livre qui donne envie de regarder la télévision ou d'écrire une rédaction, c'est selon.

Contes de la télé ordinaire, de David Abiker, en vente chez Dialogues

http://www.dailymotion.com/video/x5082v

Partager