Fais-le toi-même. La lampe à lave

  • 0
  • 27 octobre 2015

Il est des jours gris à ne pas sortir de son lit.

Il est des jours glabres à tenter de construire des lampes à lave (dans la lignée des expériences scientifiques célèbres dont celle des tartines qui retombent à l’envers, ou à l’endroit, je ne sais plus, lisez l’article). Dont acte, ce mardi avec la tribu. Sur une idée de la benjamine, vidéastés et photographiés par l’aînée, voici les résultats de cette expérience rigolote.

Ingrédients :

  • Du bicarbonate de sodium (au rayon sel des magasins)
  • De l’huile
  • Du vinaigre
  • Du colorant alimentaire pour faire plus joli
  • Une bouteille (ou un truc qui peut contenir du liquide, par exemple, un chapeau)
  • Une loupiote pour faire plus joli aussi.

Recette :

Verser deux cuillerées à soupe de bicarbonate dans le récipient. Puis verser doucement de l’huile (pas trop), puis ensuite la préparation à base de vinaigre (vous pouvez aussi essayer avec de la Santa Rosa).

En l’espace de quelques instants, des bulles se forment, descendent, remontent, on dirait les chiffres du chômage. C’est magique. Avec une petite lampe placée juste au-dessous de la bouteille (attention à bien caler la bouteille pour éviter qu’elle n’éclabousse le tapis en Apalga du salon), cela rend un effet sympa dans l’obscurité (ne pas fermer les yeux, sinon on ne voit plus rien, juste les rideaux occultants). La raison tient en l’acidité du vinaigre. Les raisons précises ici.

Et voilà, une lampe à lave à un moins d’un euro contre 55 chez Maisons du monde. Qui a dit que cela coûtait moins cher de faire travailler les petits enfants bengalais ? Faux. Il suffit de faire travailler les siens après les avoir rendus ingénieux. Tu rajoutes un morceau de groove sensation seventies pour une vidéo bien chelou qui va te rapporter des millions grâce aux vues sur YouTube grâce à ta fine connaissance du Social Marketing et des tendances du web superficiel. Et comme c’est une rente, pas d’impôts à payer. Voilà une belle journée.

Prochain épisode : créé toi-même ton parachute à partir des vieilles culottes de ta grand-mère

Partager