Free Tibet. Le poids des mots, le choc des images

  • 0
  • 7 avril 2008
Intéressante cette pause de midi devant la télévision. Où la flamme olympique cherchait à trouver son chemin dans une forêt de manifestants pro-droits de l'homme (car ce n'est pas être contre la Chine que de réclamer les droits les plus fondamentaux que sont la liberté d'expression, d'opinion et d'association). Où les manifestants, virulents mais pacifiques, montraient que l'on peut faire beaucoup sans avoir recours à la force. Cela promet de belles échauffourées lors des prochaines étapes de la flamme olympique. A noter qu'il est temps que les personnes interviewées lors des émissions télévisées mettent leur logiciel à jour puisque personne ne demande de boycotter les jeux olympiques par les sportifs autant cesser de discuter cette position et d'en faire un argument contre toute manifestation contre le totalitarisme en générale et celui du parti communiste chinois en particulier. 
 
 
Partager