Il éait une mauvaise foi les parodies de municipales à  Brest

  • 0
  • 23 août 2013

73677-0

Une campagne municipale à  Brest, cela sent bon le cidre chaud, les semelles usées, l’odeur de transpiration et la pizza à  mi-temps du Stade Brestois. « La politique est une activité simple. Une dizaine de listes s’affrontent pendant deux mois. Et à  la fin c’est le PS qui gagne ». L’essentiel est donc ailleurs. Dans l’ambiance peut-être. Et elle promet. Plusieurs comptes parodiques de personnalité politiques brestoises viennent de voir le jour sur la toile, essentiellement sur Twitter. Avec pas mal de gouaille que c’est.

On y retrouve :

Laurent Pruneau

Berk Marthelot

Lionel Le Coït

Bernadette Bicorne

” Bernadette Bicorne (@BBicorne) August 21, 2013

Patrice LaBarre

Et l’équipe de « Nous, maires de Brest » sur Facebook.
Ce n’est pas toujours drôle, pas (encore ?) trop suivi sur la toile, mais cela a le mérite d’apporter un peu de mouvement dans le paysage politique local et rappeler aux principaux intéressés que si la politique se pratique avec sérieux, elle ne doit pas manquer d’humour pour rester humaine.

Partager