Les mathématiques védiques, simples et méconnues

  • 2
  • 20 mars 2013

Je vous ai déjà  parlé d’Alex Bellos, auteur du livre « Alex au pays des chiffres », un livre passionnant sur l’histoire des mathématiques, en particulier sur l’intérêt de Pi. Pas un précis historique, comme il en existe, mais un ouvrage qui explique et démontre comment les maths sont importantes dans notre vie de tous les jours et disent beaucoup des sociétés dans lesquelles nous vivons.

De ce livre, je me souviens en particulier du passage sur les mathématiques védiques. Je ne vais pas refaire le livre et il existe des sites Internet qui l’expliquent bien le fonctionnement.

Mais voici une vidéo qui traduit graphiquement le fonctionnement des mathématiques védiques. C’est désarmant de simplicité.

Comme j’ai la chance de pouvoir rencontrer du public, des étudiants, dans le cadre de mes activités d’enseignement, je n’ai pas résisté à  parler de ces mathématiques extraordinaires. A environ 250 personnes (je radote un peu je sais). A une seule exception, personne n’en avait jamais entendu parler. Y compris des professeurs de maths. De mon point de vue, il me semble que cela réconcilierait quantité de jeunes avec les maths en les rendant ludiques et concrètes, et surtout compréhensibles. Je m’étonne que cela ne soit pas enseigné aux enseignants. Quand je m’y suis amusé en l’expliquant, à  ma benjamine, neuf ans à  l’époque, nous sommes restés pendant deux heures à  inscrire des chiffres au tableau blanc, admiratifs devant cette découverte comme on l’est devant un magicien. Les yeux ébahis, devant des chiffres, devant des maths, poussés par le plaisir de la découverte. Voilà  qui n’est pas commun. Voilà qui devrait l’être plus.

 Image de une.

Partager