L’homme qui regardait les travaux publics

  • 0
  • 18 mai 2011

playmobilBTP

Il est là , le regard penché vers des hommes aux habits fluos en contre-bas. Il les scrute fixement. Il revenait des courses et s’est arrêté un instant pour observer l’avancement des travaux publics. La soixantaine passée, le sac à  commissions à  la main, il n’a pas conscience qu’il gêne l’ardeur de la populace pressée sur le trottoir qu’il occupe à  moitié. Dans l’assourdissant bruit des machines, il n’entendrait rien des remarques que personne ne lui fait. A quoi pense-t-il cet homme au cheveu rare qui se gratte par réflexe sous la casquette qu’il remplacerait bien par un casque? A l’avancée des travaux qui n’en finissent pas? Au temps que lui aussi a passé dans ces tranchées? Ou est-ce par simple curiosité technique sur les méthodes employées ?

Dans toutes les rues en travaux de toutes les villes en travaux, il est un homme qui s’arrête, se penche et regarde les gars des travaux publics. Si encore c’étaient des filles les gars des travaux publics, on pourrait comprendre cette concentration au long cours. Il ne se rince pas l’œil le bougre. Il aimerait bien ma foi car il souffre de dégénérescence maculaire liée à  l’âge. Pas question de rentrer trop vite. C’est ça ou Questions pour un champion. Et en plus il répond toujours à  côté. Là  au moins, il n’y a pas de compétition. Sans le dire, il cherche avec ces travailleurs la solution au problème posé. «  Et si on mettait le tractopelle ici? », s’apprête-t-il à  dire avant de se raviser. Cela fait déjà  quelques années qu’il n’est plus dans le coup. Les trottoirs aussi ont leur mauvais côtés.

Partager