L’Agneau, de Christopher Moore

  • 0
  • 15 novembre 2010

Et s’il manquait un évangile au nouveau testament ? Et pas n’importe lequel, celui du meilleur ami de Jésus. Christopher Moore le pari dans son livre intitulé l’Agneau, l’histoire truculente des trente premières années de la vie de Jésus vue par son pote de toujours le dénommé Biff. Avec un style truculent, et une grande justesse des faits, Moore raconte l’histoire désopilante d’un prophète qu’aurait précédé un garnement érudit certes mais testant dès son plus jeune âge ses capacités extraordinaires sur les autres, appris le kung-fu auprès de Balthazar, l’un des rois mages, passé quelques années en Inde pour apprendre la méditation, avant de devenir un symbole planétaire pendant les trois dernières années de sa vie. Les libraires classent systématiquement le livre dans la catégorie polar, ce qu’il est par certains côtés, mais sa vraie place se situe au rayon du bonheur, celui de l’humour. Messie, Messie.

MooreAgneau

Partager