Réaliser un sorbet soi-même avec Alsa

  • 0
  • 4 juin 2010

Parfois on se dit qu’on a de la chance. Le mois de mai tire sur la fin et l’été est déjà  terminé. Mais par la Poste arrive un joli sachet de préparation de sorbet sans sorbetière réalisé par Alsa. On avait déjà  parlé sur ce blog d’une préparation de macarons encore dans les mémoires familiales. Ici, il s’agit d’une glace, un sorbet pour être précis. L’avantage de la formule est que l’on n’a pas besoin de sorbetière, donc pas d’investissement financier et pas de place consacrée à  son entrepôt. On peut également réaliser son propre mix de fruits en fonction de ses goûts.

Le principe est très simple. Il faut d’abord choisir le fruit auquel on veut son sorbet. Tout est possible, tout est imaginable. Avec les filles, on a fait dans le très simple mais pas moins savoureux à  savoir la fraise de Plougastel, ou dirons-nous plutôt, la freizh, tellement elle sent la Bretagne et son identité. On mixe les fraises pour les écraser, on ajoute la préparation Alsa tout en continuant à  mixer pour que, par émulsion, l’air pénètre à  l’intérieur de la préparation. Avant-dernière étape, mettre le tout dans un récipient refermable. Direction le congélateur, à  moins 18 degrés, pour refroidir pendant six heures minimum. Il s’avère que le temps donné est très correct. Résultat des courses: un super dessert, avec la possibilité de dire «  c’est moi qui l’ai fait », Alsa aussi et pas qu’un peu. Seul regret, le caractère un peu trop sucré en bouche du sorbet. C’est peut-être lié aux fraises qui étaient elles aussi gorgées de sucre. D’ailleurs, la prochaine fois, je ne mettrai qu’un demi-paquet. pour un sorbet au melon. Pour en savoir plus et trouver de nouvelles idées de recettes, vous pouvez toujours vous rendre sur le blog des petits bonheurs qui recèle toujours de bonnes idées.

Artcle sponsorisé

Partager