Les dessous du foot business

  • 0
  • 31 mai 2010

foolLa France organisera le championnat d’Europe des nations en 2016 après un lobbying intense de la part des autorités françaises. On peut d’ailleurs s’interroger sur les propos lénifiants de nombre de responsables politiques justifiant l’investissement prévu, 1,5 milliard d’euros pour rénover les stades notamment, si on se souvient que la France a organisé la Coupe du monde en 1998, il y a douze ans donc, et que les stades avaient déjà  été rénovés à  ce moment-là .

Avant cette manifestation sportive majeure, les fans de ballon rond tourneront leur regard vers l’Afrique du sud. Dans une dizaine de jours s’ouvrira la première Coupe du monde de football organisée sur le continent africain. L’organisation aura coûté 4 milliards d’euros au pays quand la FIFA empochera 1,7 milliard d’euros de gains sur cette compétition, selon une enquête parue dans le numéro de juin 2010 du magazine d’informations économiques, Capital.

Le journaliste d’investigation, Andrew Jennings, a enquêté sur cette grande maison qu’est la FIFA qui mène, en eaux troubles, le football international. Arte diffuse ce mardi 1er juin son enquête intitulée «  Le football et son business ». Un documentaire aussi beau qu’un match de football.

Le football professionnel est devenu un spectacle sportif qui justifie des niveaux de dépenses par la popularité qui le soutient. L’autorisation donnée à  l’ouverture des paris sportifs en témoigne. Joué dans son esprit fondateur, il reste porteur de valeurs collectives considérables et, parfois, d’un esthétisme à  couper le souffle.

En savoir plus sur Internet.

Les chiffres du football

Un extrait de l’ouvrage de Jenning

Partager

Commentaires

  1. Football dit :

    Mince, j’ai complétement raté ce documentaire.

  2. topnews dit :

    je suis étonné que la France ait obtenu l’ Euro 2016 alors qu’elle n’ est pas capable d’ organiser le déplacement des supporters de Marseille à  Paris !!!

  3. Pari sportif dit :

    Les buts de Messi et Maradona sont des chefs d’oeuvre, après il y a d’autres buts qui sont pas mal non plus. Je vais regarder l’enquête sur le foot business mardi ça a l’air vraiment bien.