Un ami de la terre, de T.C. Boyle

  • 0
  • 30 mai 2010

unamidelaterre

Nous sommes en 2025. La Terre est en proie à  un dérèglement climatique effroyable. Bourrasques, pluies diluviennes, mais aussi températures tropicales et biodiversité en berne. Ty Tierwater est responsable d’une ménagerie d’animaux moches et un peu louches, mais surtout rares. Il se souvient de ces années d’éco-terrorisme (Lire sur le sujet cet article du site Lobbycratie), une trentaine d’années auparavant. Un militantisme vert qui lui aura coûté quelques années de prison et surtout la perte de sa seule fille, Sierra.

L’ambiance du livre de T.C. Boyle s’apparente à  celui de Jean-Christophe Rufin, Le parfum d’Adam (largement supérieur sur le plan du thriller), sur un thème proche. Malgré ses lenteurs, le bouquin de près de 500 pages, se lit avec plaisir, un peu d’impatience aussi de voir le fin mot de l’histoire. Et puis cette phrase puissante «  Les jambes sont les derrières choses à  mourir chez une jolie femme » et «  pour être un ami de la terre, il faut être aussi un ennemi des gens ». Pas sûr que cela soit de l’ordre de la morale philosophique humaniste, mais elles sonnent agréablement à  l’oreille. C’est aussi pour cela que l’on lit des livres.

« Un ami de la terre » et « Le Parfum d’Adam » sont en vente sur le site Internet de la librairie Dialogues.

A noter que l’organisation « Les amis de la terre » existe vraiment. On peut consulter son site internet ici. Il n’y a pas de lien précis avec l’intrigue de Boyle.

Partager