Cinq bonnes raisons pour ne pas être polygame

  • 0
  • 24 avril 2010

Brice Hortefeux réfléchit à  retirer la nationalité française aux polygames, qui veut dire avoir plusieurs femmes. On peut penser que la mesure pourrait s’appliquer aux polyandres, aux femmes qui ont plusieurs hommes. Cela va faire de la place sur le périphérique d’un seul coup. Je propose que l’on interdise l’entrée au stade aux polygames, comme ça j’arriverais peut-être à  trouver une place pour Brest-Tours de vendredi prochain.

  1. Etre tranquille. Dans les vestiaires, au bureau, cela n’arrête pas « Comment tu fais Dédé? Parce qu’il y a un pote à  moi qui aimerait bien ». Je vous demande de vous arrêter.
  2. Se focaliser sur le plus important. Et oui être polygame ce n’est pas facile pour un geek. Jouer à  Call of Duty alors que dans le même temps on essaie de terminer le 578ème niveau de Tétris, cela n’est pas à  la portée de tous les monogamers. http://www.youtube.com/watch?v=cLW9CQH15Qg
  3. Préserver sa santé Môssieur. Quatre Viagra toutes les 24 heures, cela use les artères et cela stresse. De quoi se sentir tout tendu. http://www.youtube.com/watch?v=g_tdyISAylE
  4. Rester français. Si tout le monde devient polygame, qui il va rester pour se faire chambrer à  la prochaine Coupe du monde en Afrique du Sud par les supporters adverses. Et puis si on enlève tous les polygames de l’équipe de France, cela laisse une chance à  tous les footballeurs amateurs de revêtir la tunique bleue. chimulus
  5. Ne pas payer 27 pensions alimentaires. «  Avec son salaire de facteur, André avait beaucoup de mal à  joindre les deux bouts ». A priori, Dédé n’avait pas toujours éprouvé des difficultés. Car on le sait bien les histoires d’amour cela finit mal en général.

Attention, ceci est un texte d’humour. Il est à  prendre, comme il se doit, avec des pincettes, distance et tempérance. J’invite les commentateurs un peu frileux et franchement désagréables à  déverser leur fiel sur le site de Jean-Marc Morandini.

Partager