Génération Y, définition et enjeux

  • 0
  • 8 septembre 2009

La sociologie aime les classements conceptuels, les papy-boomers, les enfants rois, la génération Y. La génération Y correspond à  la génération née après 1980, n’ayant jamais connu de guerre ni subi les conséquences de la guerre froide. De plus, dès le berceau ou presque, ils ont appris à  manier les outils informatiques et les nouvelles technologies de l’information. Ainsi, on les appelle également les «  digital natives ». Cela n’est pas sans conséquences. Certes, les outils maniés par la génération Y ont été conçus par la génération X, la précédente, chère à  l’écrivain Douglas Coupland, mais la puissance démographique et culturelle de la génération Y, le fait qu’elle représente également le futur de la société, en fait un élément essentiel de nos sociétés actuelles.

Cela n’est pas sans conséquences. Dans leur quotidien, leur rapport aux autres, les membres de ce groupe possèdent des réflexes inconnus des générations précédentes. Dans le monde du travail, c’est un élément crucial pour appréhender ces nouveaux recrutés, comme l’indique un directeur des ressources humaines de l’Oréal dans cette vidéo.

Les thématiques touchées par la génération Y sont nombreuses. C’était l’objet d’un travail collaboratif que j’animais, sous forme de réunion de groupe, au sein de l’ESC Brest ce matin avec un groupe d’étudiants en Bachelor en Management.

– Sociétales, dans le rapport aux enjeux politiques de la société, l’écologie et le développement durable par exemple

– Marketing, génération éprise d’innovations, de modernisme et de mobilité, elles imposent aux marques de nouveaux réflexes. La X-Box ou le IPhone sont les exemples mêmes de ces produits qui correspondent à  cette génération. Multifonctionnels, tendances, mobiles.

– Dans la pédagogie. Moins soucieuse des normes classiques, elles supposent un renouveau des méthodes d’enseignement. Cf, l’interview de Jacques Tisseau.

Au niveau international, les membres de la génération Y sont plus proches entre eux, malgré les différences de cultures nationales, qu’avec les autres membres de leur propre pays. Considérant que la réussite de sa vie est plus important que la réussite dans la vie, cette génération dispose de sa propre vision de l’existence. Sans l’accepter nécessairement dans son ensemble, la comprendre est aujourd’hui un préalable nécessaire pour comprendre la société.

Partager

Commentaires

  1. Je pense qu’il est encore un peu tot pour juger de certaines attitudes, qui vont changer lorsque la GenY va rentrer sur le marche du travail, mais je te rejoins sur la plupart des observations:
    Transmanches: Generation Y