Un job sinon rien

  • 0
  • 25 mai 2009

emploi

La crise économique qui déploie ses ailes à  travers le monde n’est pas sans conséquences sur le travail des jeunes. Dans son livre Chagrin d’école, Daniel Pennac évoque cette génération que la précédente à  coup de peurs et d’angoisses, celles du chômage et du sida. Néanmoins, comme on le sait, la crise signifie autant la perturbation que l’opportunité (les sinophones comprendront, les cynophiles moins).

En matière de recrutement, certains demandeurs d’emplois ne manquent pas d’idées. Parfois étranges, comme cet homme prêt à  donner son rein en échange d’un travail (on espère que cela n’était que pour le buzz), ceux qui déambulent dans les rues façon hommes-sandwiches, ceux qui se mettent en vente sur e-bay qui laissent la désagréable impression de personnes au bord du désespoir, ils le sont assurément, mais qui laissent aussi aller leur dignité humaine jusqu’à  accepter, ou feindre, la propre vente de leurs coprs. Cela prouve, si besoin était, toute l’importance du travail dans notre existence.

En ce sens, l’initiative de Jean-Benoist Werth (remarqué sur la newsletter de Cadre Emploi est plutôt originale avec son cv en images et ce mot à  la fin qui émeut : « Help ».

Image tirée du site de Laurent LX, engagezmoi.com

Partager

Commentaires

  1. mcabon dit :

    Moi aussi ce « help » me chiffonne parce qu’il montre un désespoir, certes compréhensible, mais qui pose question sur l’état du marché du travail en France. JB Werth s’est également « mis en vente » sur EBay. Sans succès. Ce jeune consultant en communication travaille, ou a travaillé, pour 3pe : http://www.viadeo.com/fr/profile/jean-benoist.werth1

    MC

  2. euh, je vois en fait que cette vidéo a été réalisée par une agence de com’! 3pe.fr
    ca restera malgré tout une bonne vidéo buzz. ++

  3. voilà  une très belle vidéo (en plus, j’adore la bande son tirée de l’album Horse des belges Ghinzu) mais je m’interroge sur ce message de fin. Help. n’est-ce pas donner une image un peu rabaissée d’un type qui semble un entrepreneur ambitieux. Son parcours incite au respect et ce « help » me chiffonne.

    qu’en pensez-vous ?