Partie de pêche au Yémen, de Paul Torday

  • 0
  • 24 mai 2009

partie-de-peche-paul-torday1Quand Alfred Jones, scientifique des pêches, se voit confier une réflexion sur la mise en place d’une rivière dans un wadi (un lit de rivière asséché sauf à  la saison des pluies) au Yémen, il considère la chose comme impossible. Avec l’instigateur du projet, Cheik Muhammad, richissime pêcheur, et la coordinatrice, Harriet Chetwode-Talbot, il se met néanmoins au travail en vue d’inaugurer le projet en présence du Premier ministre britannique. S’en suit l’histoire de la constitution de cette pêcherie pour montrer que la foi peut déplacer des montages et même permettre aux yéménites de s’adonner à  la passion de la pêche au saumon. Des poissons seront pêchés, malgré la tentative d’assassinat contre Cheik Muhammad, les doutes de la hiérarchie d’Alfred Jones quant à  la pertinence d’un tel projet, la disparition au combat du compagnon d’Harriett, quelque part en Iran, les turbulences dans le couple de Jones… Et à  la fin ce sont les gros poissons qui disparaissent dans un torrent de flots insatiables.

Partie de pêche au Yémen, de Paul Torday. Editions 10/18

En vente chez Dialogues

Partager