Torturez l’artiste, de Joey Goebel

  • 0
  • 29 mars 2009

goebel-torturez-lartisteUn artiste est-il nécessairement torturé ? Le malheur est-il le préalable à  la création ? Si oui, faut-il tenter de créer le malheur pour booster son imagination et jusqu’où aller ? Telles sont les questions que pose le livre de Joey Goebel, Torturez l’artiste., sorti en poche chez 10/18 il y a quelques semaines.

Un milliardaire en fin de carrière craint de passer de vie à  trépas en ayant laissé pour seul héritage une sous-culture, indigne de figurer dans les livres d’histoire de l’art. Pour se reprendre il fonde une entreprise Nouvelle Renaissance. Viendez les nouveaux Léonard de Vinci apporter au monde votre génie créateur ! Harlan est chargé par les dirigeants de l’entreprise de pourrir la vie de Vincent, Vince pour les intimes, dès son plus jeune âge après un concours qui l’aura sélectionné comme artiste à  haut potentiel. Il tuera son chien pour le rendre triste, sabotera ses histoires sentimentales, l’empêchera de nouer des amitiés pour qu’il se consacre à  sa vie d’artiste. Avec une certaine réussite, puisqu’au sortir de l’université de la Nouvelle Renaissance, Vince devient l’un des écrivains les plus doués de sa génération. Scénarios, paroles de chansons, livres… Tout y passe. Jusqu’au jour où Vince se rend compte de la manipulation dont il a été victime malgré lui. Joey Goebel signe là  un premier second roman à  la trame narrative forte qui déroule sa puissance tout au long du livre. Un ouvrage sur la marchandisation de la culture à  l’occidentale.

En vente chez Dialogues

Partager

Commentaires

  1. mcabon dit :

    Bonjour Thomas. Webreader est un nouveau plug-in que je viens d’installer pour améliorer l’accessibilité du blog. Manifestement il lit parfois le premier lien qui figure dans le papier. Bizarre.
    MC

  2. Salut,
    Content que tu ais aimé ce livre ! Mais pourquoi as tu mis un lien « écoutez » vers mon blog ?

  3. mcabon dit :

    Merci Dahlia pour cette remarque. En effet, c’est le second roman de l’auteur mais le premier traduit en français. Le premier, donc le second, car les derniers seront les premiers, vient de sortir en français.

  4. Dahlia dit :

    Ce n’est pas le premier, mais le second roman de Joey Goebel. C’est le premier à  avoir été traduit en français, mais aux USA il est sorti après The Anomalies (qui lui est beaucoup moins bon).