Numéri + protège le patrimoine numérique

  • 0
  • 3 décembre 2008

 

La tendance est profonde : les entreprises dématérialisent de plus en plus leurs documents. Une jeune société brestoise, fondée en 2007, mise sur le créneau porteur de l’archivage numérique. « Nous proposons aux entreprises des coffres-forts numériques dans lesquelles elles peuvent archiver leurs données, de façon automatique ou manuelle, et permettre leur restitution à qui de droit, en interne ou en externe », indique Jean-Michel Sénéchal, ancien dirigeant de Canal Plus Technologies. Accueillie dans l’incubateur Produit en Bretagne situé dans les locaux de  l’école de commerce de Brest, la société va réaliser 200.000 euros de chiffre d’affaires pour son premier exercice. L’offre est proposée sous forme d’abonnement en fonction de la capacité de stockage louée. Les données sont accueillies et protégées sur deux serveurs basés à Brest et Nantes. « Cela permet de garantir la date, l’auteur, la traçabilité et l’authenticité du document ainsi placé sur le coffre-fort numérique, aussi bien pour leur conservation que pour leur donner valeur de preuve ». Mobiles, car accessibles depuis un poste relié à Internet, grâce au certificat de signature numérique, celui de Chambersign, qui garantit la confidentialité, ces solutions peuvent être intégrées à des progiciels professionnels. Numéri +, cinq salariés, a développé ses produits en partenariat avec Infotel, spécialiste de l’archivage numérique pour les grands comptes. Des négociations sont en cours avec les ministères de la justice et de la santé qui souhaitent s’équiper de ces solutions d’archivage numérique. L’entreprise commercialise ses produits en direct ou bien sous marque blanche auprès des experts-comptables, des notaires… qui les revendent à leurs clients.

Partager